Le Tarot Macondo

1998, Fournier, Espagne

Tarot Macondo - Boîte
Tarot Macondo - Boîte

Auteur : 

Écrit et illustré par Andrés Marquínez Casas

 

Type : Tarot de Marseille

 

Dos des cartes : Réversible

 

Dimensions : 6 cm x 10 cm

 

Cartes :

22 majeurs

56 mineurs

Espagnol

 

Livre : 

Anglais, espagnol, français

Tarot Macondo - Dos
Tarot Macondo - Dos

Le Tarot Macondo est un jeu tiré et inspiré du roman "Cent ans de solitude" de Gabriel García Márquez, Prix Nobel de Littérature en 1982, créé par le designer graphique colombo-espagnol Andrés Marquínez Casas quand ce dernier a réalisé que le texte portait une étrange ressemblance avec le Tarot traditionnel.

 

Macondo est le village dans lequel se déroule le roman de García Márquez. On y découvre la vie sur sept générations de la famille Buendia, acculée à vivre cent ans de solitude par la prophétie du gitan Melquiades. Le Tarot de Marquínez Casas reflète le monde abstrait de Macondo.

 

Andrés Marquínez Casas va donc lire le roman de García Márquez cinq fois pour faire le lien entre chaque arcane de son jeu et les personnages de l'oeuvre. Ainsi, le magicien (le bateleur), fait référence à Melquiades, le gitan. L'impératrice est Ursula Iguarán, la matrone, et ainsi de suite. 

 

On retrouve à la fois les racines du Tarot médiéval européen, ésotérique, alchimique et sacré, et l'univers des Caraïbes et de l'Amérique Latine. Andrés Marquínez Casas a fait le choix de la gravure sur bois pour souligner le côté intemporel du jeu et du roman. Il souhaitait donner à son travail un air à la fois rustique et classique. Il reconnaît s'être inspiré également de grands peintres comme Picasso pour ses illustrations, usant par exemple des asymétries.

 

La police de caractères éponyme a été créée pour le jeu par John Vargas. Les lettres rondes, inclinées apportent aux arcanes une vivacité et une dynamique particulières. Le choix des couleurs, mûrement réfléchi, évoque les cartes anciennes de Tarot, mais aussi les cadres de miroirs anciens. Une manière pour l'auteur de lier réel avec irréel.

 

Andrés Marquínez Casas a reçu pour son travail la reconnaissance de la thèse méritoire en 1997. Pour lui le défi consistait à coucher sur papier sa propre vision de personnages de fiction célèbres qui n'existaient alors que dans l'imagination collective, prenant alors le risque de rivaliser avec les images mentales des lecteurs. Le succès qu'il a rencontré avec son jeu est bien dû au fait qu'il n'a pas cherché à illustrer l'oeuvre de García Márquez, mais bien de réinventer un Tarot inspiré par l'univers du roman.

 

Le jeu n'est à ce jour pas réédité, mais Andrés Marquínez Casas dit rechercher un éditeur qui convienne à ses attentes. Cependant des exemplaires peuvent encore être dénichés en boutique et sur le net.

 

Les arcanes mineurs ne sont pas scénarisés, selon la tradition du Tarot de Marseille classique. Les enseignes utilisées sont :

- les Poissons

- les Larmes

- les Papillons

- les Fleurs


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Site en cours de rédaction

Suivez les nouvelles pages sur les réseaux sociaux

Apprendre les Runes

Gebo, association avec les autres runes (mer., 03 mai 2017)
>> Lire la suite

Interprétation et lecture de la rune Gebo (sam., 22 avril 2017)
>> Lire la suite

Kenaz, association avec les autres runes (mer., 22 mars 2017)
>> Lire la suite

Interprétation et lecture de la rune Kenaz (mer., 22 mars 2017)
>> Lire la suite

Raidho, association avec les autres runes (mer., 08 mars 2017)
>> Lire la suite

Recherche

Loading

Derniers Tweets

Recherche Tarot

Site réalisé par

MRWebCréation