Le symbolisme du Mat

Le Mat
Le Mat

Personnage

Apparence : Le Mat est un homme barbu plutôt jeune, vêtu d'une costume de bouffon, mais qui a les fesses à l'air, ce qui apporte beaucoup d'humour à cette carte, mais également un certain érotisme. Le Mat est grotesque et obsène, séduisant et monstrueux. Sa cuisse droite est blessée, ce qui le rend boiteux, tout comme l'est le Bateleur, à la différence que le Mat expose sa blessure. C'est une blessure ancienne, issue de son passé, et le Mat ne semble pas s'en soucier. Cet homme est poursuivi par un animal de couleur chair. Il pourrait s'agir d'un chien, ou d'un chevreau, ou encore d'un félin

 

Position : Il y a beaucoup à dire et à redire sur la position du Mat. L'homme est debout et en marche. On le voit de dos (signe de faiblesse, voire de lâcheté), tourné vers la droite. Cependant beaucoup d'incohérence sont visibles. Sa tête semble ne pas suivre son corps. Sa tête est de profil, légèrement tournée vers le lecteur, inclinée vers le ciel, le regard haut. Il marche à l'aide d'un bâton, il incarne l'image du pélerin, mais aussi du berger, du pasteur. Il porte un fardeau au bout d'un bâton sur son épaule droite, mais le tient de façon très inconfortable et illogique de la main gauche. Ce bâton semble insister sur le fait que la tête soit détachée du corps : le Mat est résolument fou, il a perdu la tête. Les pieds sont en mouvement de marche (le talon gauche est levé, signe de vulnérabilité). L'homme marche précisément sur le bord de la carte, il sait donc exactement ce qu'il fait. L'animal est dressé sur ses pattes arrières, les deux pattes avant vers l'homme. Difficile de savoir ses intentions... Il semble inoffensif (pas de crocs, ni de griffes), mais les vêtements du Mat sont en lambeaux. Il semble tout à la fois vouloir inviter le Mat au jeu, le griffer, ou au contraire désigner sa blessure à la cuisse (Saint Roch), ou enfin le poursuivre et le pousser à avancer. Ce qui est sûr, c'est que le Mat n'est nullement dérangé par cet animal, ni par sa position bizarre, ni par sa blessure, ni par le sol escarpé, et avance d'un pas résolu. Son allure est très proche de celle de l'Arcane Sans Nom dont il pourrait être le corps (et le nom...).

 

Vêtements : Le vêtement du Mat est très détaillé. Il porte un costume de bouffon à grelots. Les chaussures sont rouges (la marche est active, dynamique), le pantalon est bleu (il marche de façon intuitive), déchiré il dévoile la cuisse et les fesses du Mat, symbolisant son passé, ce qui pourrait l'empêcher d'avancer, mais suggérant aussi qu'il assume pleinement sa sexualité. Son costume est rouge, avec des manches bleues et des épaules bouffantes jaunes : le Mat est un être passionné, peut-être ivre (de vin rouge ?) mais empli de vitalité ; les bras bleus ourlés de jaune illustrent le fait que le Mat parvient à transformer sa passivité en force de vie grâce à son pouvoir spirituel. Le costume comporte une collerette, qui symbolise d'ordinaire l'honneur et la dignité. Sa couleur bleue indique ici que le Mat ne recherche pas ces distinctions, il est passif sur le plan social : il est même asocial, marginal. Son cou est invisible, le Mat cache ses émotions et ses désirs profonds. Il porte sur la tête une coiffe de bouffon ornée de pompons colorés, très élaborée (signe d'intelligence) et de couleur jaune, à l'image de son esprit (spirituel et "différent"). Sa coiffe dissimule complètement ses cheveux et chose inhabituelle : elle dépasse le cadre. Cela indique que le Mat s'inspire du très haut mais qu'il reste discret sur ses pensées, humble et les pieds sur terre. C'est un voyageur, qui ne connait pas de limite (il représente également l'étranger). L'ensemble du costume comporte des grelots : bruyants au moindre mouvement, ils marquent le rythme de la vie, comme le battement du coeur. Généralement signe de fête et de joie, ils attirent et maintiennent l'attention sur le Mat. Cependant leur vacarme empêche la compréhension du Mat, et entachent sa crédibilité : même s'il dit la vérité, il n'est ni cru, ni compris.

Objets

Bâton : Le Mat avance à l'aide de son bâton de marche. C'est le bâton du pèlerin, du berger, du nomade. Très droit, il est un symbole masculin, il fertilise le sol et l'herbe pousse à son contact. Symbole de pouvoir, de commandement et de dépouillement, sa couleur jaune indique qu'il s'agit du bâton d'un maître spirituel. 

 

Fardeau : Le Mat porte un fardeau. Un baluchon pend au bout d'une sorte de bâton (en forme de cuillère), posé sur son épaule droite. Le baluchon est de couleur chair, c'est son seul bagage, qui doit contenir les derniers attachements matériels du voyageur. Personne ne sait si ce bagage est lourd. Le sac ne paraît pas gonflé, et le Mat ne peine pas à le porter. À moins qu'il n'accepte résolument son fardeau, comme s'il ne pouvait s'en défaire quoiqu'il advienne.

Décor

Sol : Le sol est très vallonné pour renforcer l'idée d'incohérence apparente de l'arcane. Il est jaune, et parsemé de touffes d'herbes, illustrant la fertilité de l'action spirituelle du Mat.


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Site en cours de rédaction

Suivez les nouvelles pages sur les réseaux sociaux

Apprendre les Runes

Hagalaz, association avec les autres runes (lun., 03 juil. 2017)
>> Lire la suite

Interprétation et lecture de la rune Hagalaz (lun., 03 juil. 2017)
>> Lire la suite

Wunjo, association avec les autres runes (lun., 29 mai 2017)
>> Lire la suite

Interprétation et lecture de la rune Wunjo (lun., 29 mai 2017)
>> Lire la suite

Gebo, association avec les autres runes (mer., 03 mai 2017)
>> Lire la suite

Recherche

Loading

Derniers Tweets

Recherche Tarot

Site réalisé par

MRWebCréation