Le Tarot de François Chosson

Marseille, 1c72

Le maître cartier Marseillais François Chosson aurait exercé de 1734 à 1756 d’après D’Allemagne ("Les Cartes à jouer du quatorzième au vingtième siècle"). Son Tarot fut réalisé à Marseille mais sa date de fabrication est encore aujourd’hui sujet à controverse. En effet, la date figurant sur le 2 de deniers est abîmée et laisse figurer "1c72″.

2 de Deniers - Le Tarot de François Chosson
2 de Deniers - Le Tarot de François Chosson

Plusieurs théories se distinguent, dont les principales sont :

  1. Le Tarot de François Chosson date effectivement de 1672, ce qui ferait de ce jeu un des tout premiers exemples du type Tarot de Marseille II. Le graveur, dont les initiales figurent de façon traditionnelle sur VII LE CHARIOT, pourrait alors être  "Guilhen Sallonetz" graveur à Marseille en 1662 (Henri-René D’Allemagne).
  2. François Chosson aurait réalisé son Tarot vers 1736 suite à l’acquisition des plaques au graveur Guillaume Sellon. On retrouve des traces de plusieurs Sellon qui pourraient signifier qu’il existait une entreprise familiale Sellon de 1662 à 1730, dont le fondateur aurait été le père, prénommé François et le graveur du Tarot Chosson son fils, Guillaume. François Chosson aurait alors modifié les plaques : la date et le nom figurant sur le 2 de deniers pour se l’approprier. En effet la différence d’alignement et de qualité entre "FRANCOIS" et "CHOSSON" sur cette carte suggère que seul "FRANCOIS" est d’origine et que "CHOSSON" a été ajouté plus tard (théorie de Ross Caldwell).
  3. Le graveur du Tarot de François Chosson n’était pas très soigneux. Le VALET DE DENIESR présentant déjà une inversion de lettres, il est possible que les caractères de la date ait également été permutés. Le Tarot de Chosson daterait donc de 1762.

L’exemplaire présenté ici (l’unique connu à ce jour) est conservé au Musée Blumenstein à Solothurn, en Suisse.

Voici ce que l’on peut remarquer de ses arcanes majeurs :

  • VI L’AMOUREUX : Cupidon n’a pas les yeux bandés
  • VII LE CHARIOT : un serpent (Ouroboros) est caché dans la roue de droite du carrosse.
  • XVI LA MAISON DIEU : la flamme est descendante.
  • XVIIII LE SOLEIL : les enfants sont deux petits garçons.
  • XXI LE MONDE : le personnage central est une femme.

Un fac-similé réalisé par Yves Reynaud est aujourd'hui disponible (tarot-de-marseille-heritage.com).


Écrire commentaire

Commentaires : 0

Site en cours de rédaction

Suivez les nouvelles pages sur les réseaux sociaux

Apprendre les Runes

Gebo, association avec les autres runes (mer., 03 mai 2017)
>> Lire la suite

Interprétation et lecture de la rune Gebo (sam., 22 avril 2017)
>> Lire la suite

Kenaz, association avec les autres runes (mer., 22 mars 2017)
>> Lire la suite

Interprétation et lecture de la rune Kenaz (mer., 22 mars 2017)
>> Lire la suite

Raidho, association avec les autres runes (mer., 08 mars 2017)
>> Lire la suite

Recherche

Loading

Derniers Tweets

Recherche Tarot

Site réalisé par

MRWebCréation